S'abonner
à nos paniers

Notre site d’informations
agricoles et culinaires :

Casecultive.fr

Des « pourquoi/comment ? » de l’eau sur notre ferme. 2 : trancheuse et sous-soleur

Ce premier des deux drainages prévus dans cette intersaison 23/24 a été réalisé, avec l’aide d’un tracteur et d’une pelleteuse, par deux engins pour la pose elle-même :

  1. une trancheuse pour les collecteurs sous les basses,
  2. et un sous-soleur pour les drains coupant la pente du terrain.

scan du plan du drainage dessiné sur le relevé topographique de la parcelle

Pose des collecteurs

La trancheuse

Les collecteurs sont posés avec une trancheuse

photo de la trancheuse au repos, chaîne à godets et dents de guidage visibles

qui par l’action d’une chaîne à godets

photo de la chaîne à godets de la trancheuse au repos

et une fois que la machine en place a mis en place chaîne et dent à l’emplacement creusé par la pelleteuse

photo de la trancheuse positionnant sa dent dans la trou, guidée par le suiveur

avance en ouvrant une tranchée.

photo de la trancheuse qui avance en montant la terre et déroulant le collecteur

La chaîne à godets en remonte la terre

photo de la terre que remonte la chaîne à godets lors du travail

juste devant la goulotte qui guide et positionne le drain au fond. Des disques articulés sur la dent de pose rebouchent en partie au fur et à mesure de l’avancée du travail.

photo des disque de rebouchage sur bras articulé sur la dent de pose

Le suiveur

de la draineuse a en charge de maintenir le drain en place lors du démarrage,

photo de l'accompagnateur qui retient le drain en fond de tranchée au démarrage

et de faire les raccords

photo du raccord d'un des collecteurs à l'évacuation vers le bassin

pendant que la trancheuse continue son avancement, en suivant les plans.

photo de la trancheuse suivant la topo graphie pour poser les collecteurs en courbe

Le pelleteur

Les trous de départ sont rebouchés à la pelleteuse au fur et à mesure.

photo de la pelle bouchant le trou de démarrage pendant que la trancheuse continue de monter la parcelle

Reprise de surface

La partie de la terre de la tranchée qui restait encore en surface

photo de la tranchée en partie rebouchée par le travail de la machine

est ramenée au dessus de l’emplacement du collecteur avec un outil construit sur le principe de l’entonnoir

photo de l'outil re bouchage de la tranchée

poussé par le tracteur en marche arrière qui redescend la parcelle puisque la trancheuse a tendance à remonter de la terre en suivant l’avancement.

photo du tracteur reculant pour re butter la trace de tranchée

Le tout laisse un butte en finition suffisante

photo de la terre regroupée sur l'emplacement de la tranchée

pour ensuite reprendre l’emplacement avec du matériel agricole classique.

Pose des drains

Le sous-soleur

Les drains, eux, sont posés avec un sous-soleur, engin parfois un peu moins précis, mais qui bouleverse moins les différentes couches de sol.

photo du sous-soleur reculant se mettre en position de départ dans la fosse creusée par la pelleteuse

La machine recule dans l’axe de la fosse que la pelleteuse avait creusée pour mettre à jour le collecteur dans lequel le drain sera raccordé, et elle y positionne la dent

photo du suiveur guidant le positionnement de la dent incorporant le drain au sol

qui mettra en place le drain.

photo détaillant le drain dans la goulotte de guidage de la dent sous-soleuse

L’avancement de la dent qui fissure le sol  et la goulotte déroule le drain en place. Tavail qui laisse la surface simplement soulevée.

photo de la terre soulevée par l'effort de la dent sous-soleuse

Le suiveur

Bien sûr, le suiveur fait les raccords de chaque drain avec son collecteur,

photo du suiveur raccordant le drain posé au collecteur déjà en place

et ainsi de suite.

vue d'ensemble de la pose des drains en cours dans la parcelle

Le pelleteur

rebouche les trous de départ.

photo de la pelleteuse rebouchant les trous de départ

L’état du sol

L’intérêt du sous-soleur pour le maraîcher est que les divers horizons de sol restent chacun à leur place sans bouleversement ni mélange des différentes couches

photo proche après pose du drain montrant la couche arable au dessus du sol profond non fertile

et même si, selon les endroits de la parcelle, la fissuration par la dent peut provoquer la formation de blocs

photo en perspective de la fissuration du sol par le sous-soleur au travail

on peut dire que non seulement, c’est « le moindre mal » puisque c’est un incontournable dû à la caractéristique de la terre à cet endroit précis, mais surtout chaque couche de sol « restant à sa place »

vue générale du chantier au premier plan trace de sous-soleur sans grosses mottes

cela ne remet donc pas en cause la fertilité de la terre qui a subi le passage de la dent installant le drain.

photo en perspective du sol soulevé par la pose d'un drain sans bouleversement des horizons

Et le chantier avance peu à peu sur la parcelle… où on peut aisément lire le plan.

vue d'ensemble des traces de passage de la dent sous-soleuse sur la parcelle

Après toute cette grosse mécanique, les Biaux Jardiniers passeront à une remise en culture progressive avec évidemment un bon engrais vert. (À Suivre !)

* * * * *

Aller plus loin

Au delà des bornes du jardin, notre base de connaissances : nos fiches-légume, vidéos, docs, buzz, romans…tous agricoles. Actus de la bio, des politiques agricoles, des OGM…

S'abonner
à nos paniers

Notre site d’informations
agricoles et culinaires :

Casecultive.fr
Pour ne rien manquer de nos actualités, inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter :