S'abonner
à nos paniers

Notre site d’informations
agricoles et culinaires :

Casecultive.fr

Chantier-chapelle et jardin : la saison continue

Cette semaine aussi, et «en même temps» que les divers préparatifs de «les 40 ans de Bio des Biaux» qui va fêter dignement l’anniversaire et la transmission de la ferme, les Biaux Jardiniers ont… jardiné… et continué le chantier chapelle.

Chantier-chapelle

Ils avaient au programme la couverture par un film blanc et la pose du bardage en bois de douglas qui avait été commandé à une scierie jurassienne proche.

phot de la scierie du Jura prochequi a fourni le douglas du chantier

Couverture

Pour cet épisode du chantier, la nacelle utilisée lors du montage de la structure et à la pose des profils de fixation de la bâche

photo de la pose par temps gris des profils de fixation de la couverture du bâtiment chapelle

a été à nouveau louée pour travailler en sécurité (et confort) : ah ! ces travailleurs de la terre !! si ils ne veulent même plus se casser au boulot !!!

photo fin de journée de Julien et Charline tout sourire sur le chantier

Le déroulage du film s’est fait avec le petit outil bricolé adéquat prêté par Rémy

photo du dérouleur de bâche adaptable sur fourche de manutention

levé et maintenu en place avec le chariot élévateur.

photo du chariot élévateur déroulant le film de couverture

restait ensuite à le disposer correctement,

vue d'ensemble du film blanc déroulé grossièrement en couverture du bâtiment chapelle

le tendre manuellement du mieux possible

photo de toute l'équipe mobilisée avec la nacelle et des échelles pour tendre le film blanc

avant de le clipper aux extrémités

photo de Matthieu qui fixe le film avec un jonc enfoncé au maillet caoutchouc

et de le laisser se chauffer – donc assouplir – au soleil de la journée pour le mettre en tension par le réglage des profils.

Bardage

La pose du bardage a bien sûr été précédée de celle des lisses horizontales.

photo des murs du bâtiment chapelle avec les lisses posées

Organisé par les compétences de Richard, le chantier comptait l’équipe des poseurs, à l’extérieur, avec la nacelle

Pose par Julien et Matthieu de douglas en bardage vertical avec recouvrement alterné

chacun muni d’une cale – pour régler rapidement l’emplacement de chaque planche –

photo proche détaillant le système de pose à la cale pour gagner du temps de chantier

et bien sûr de visseuses.

photo de Julien au sol et Matthieu en nacelle posant le bardage chacun avec une visseuse

photo ensoleillée du bardage Est en cours de pose

Il «suffisait» de poser avec obstination.

vue en long du mur avec les lisses au bardage en début de pose

Et une deuxième équipe, celle de Richard tout seul, à l’intérieur, qui préparait à l’avance chaque planche, à l’ombre de la couverture blanche.

photo des planches sciées par Richard et posées par paquet un peu en avance de chantier

Il sciait à bon rythme au point qu’il a pu «prendre de l’avance» et préparer toutes les planches nécessaires pour term